À la découverte de “GUINNESS TRIPLE BLACK”

Chaine de Promotion Musicale

À la découverte de “GUINNESS TRIPLE BLACK”

Après le lancement le 28 novembre 2018 du côté de Douala , c’est ce 30 Novembre à Yaoundé lors d’une soirée de gala que Guinness Cameroun S.A est venu clôturer le lancement de son tout nouveau et dernier produit j’ai nommé Guinness Triple Black.

En effet, le produit était déjà disponible dans les différents bars et supermarchés de la place mais c’était une stratégie adoptée par Guinness, celle de mettre le produit à disposition des consommateurs avant le lancement officiel, ceci dans le but de voir comment se comportent et reagissent ceux-ci vis à vis du nouveau produit.Et la stratégie s’est avérée payante car c’est l’appréciation et les nombreuses commandes des consommateurs qui a poussé Guinness a officiellement sortir Guinness Triple Black.

C’EST QUOI GUINNESS TRIPLE BLACK?

 

On commencera d’abord par dire que Guinness Triple Black n’est ni une bière, ni un whisky, ni un rhum mais un authentique produit de la marque GUINNESS qui est plus concidéré comme un spiritueux ( boisson alcoolisée obtenue par distillation, suivie éventuellement d’une macération ou d’une infusion de matières premières agricoles). Guinness Triple Black tire son essence de la saveur de la Guinness, elle est aussi l’authentique combinaison des différentes saveurs du café et du houblon qui donne une finesse exceptionnelle à cette boisson dont le taux d’alcool est de 30%, et qui se déguste en température ambiante, fraîche et sans glaçons ce qui permet aux consommateurs de mieux apprécier ses saveurs et arômes uniques.

Pour finir, nous allons dire que le Cameroun est le premier pays dans le monde à produire et à commercialiser ce produit, on le retrouve sous deux formats principaux: 75 cl au prix public de 4500 FCFA et 20 cl au prix public recommandé de 1300 FCFA avec un emballage particulier qui associe du noir, de l’orange et du rouge. Nous vous invitons à découvrir Guinness Triple Black et surtout à consommer avec modération.

MATHIAS MBOCK

Laisser un commentaire